Vendredi 25 Janvier 2019

Hotelis: Sylvère Mérillat à la tête du centre de formation de Morges (VD)

Sylvère Mérillat_hermes.jpg

Depuis le 15 janvier, Sylvère Mérillat est le nouveau responsable de Hotelis «Training & Development», le centre de formation professionnelle de l’enseigne spécialisée dans le placement fixe et temporaire dans les métiers de l’hôtellerie-restauration. Parfaitement bilingue et doté d’une solide expérience en Suisse et à l’étranger, il fera bénéficier Hotelis de son expertise en matière de formation, dont il a fait sa spécialité au sein d’un grand groupe hôtelier puis en qualité d’indépendant.

C’est l’une de ces histoires qui font le charme des parcours professionnels, lorsque les chemins se croisent puis se séparent, avant de finalement se rejoindre au gré du hasard. Directeur de Hotelis, Lionel Fontaine a participé il y a plus de 20 ans à une formation animée par Sylvère Mérillat, alors responsable de la formation au sein d’une grande enseigne helvétique de l’hôtellerie-restauration. Entre les deux hommes, le contact passe tout de suite, mais ils se perdent de vue, comme c’est souvent le cas lorsque chacun progresse dans sa carrière respective. Jusqu’à ce qu’ils ne se recroisent il y a peu de temps, et qu’à la suite de leurs retrouvailles impromptues Lionel Fontaine ne lui propose de prendre la direction du centre de formation professionnelle de Morges (VD), où se trouve notamment la première cuisine d’application privée de Suisse ouverte à tous les professionnels de l’hôtellerie-restauration.

Transmettre son savoir-faire

Pour Sylvère Mérillat, le choix est vite fait. Il accepte sans hésitation la proposition, et, depuis le 15 janvier, il a rejoint l’équipe dirigée par Lionel Fontaine, partageant son temps entre le centre de formation de Morges et l’agence de Zurich. Pour ce Jurassien bernois de 56 ans, né dans une famille de restaurateurs au sein de laquelle il a vite pris goût au métier, le défi est de taille, mais il s’y attellera aux côtés d’une équipe de formateurs et formatrices chevronnés.

A titre personnel, ce changement de cap revêt en outre pour Sylvère Mérillat une importance particulière: «C’est pour moi l’occasion de transmettre mon savoir-faire non seulement à une équipe, celle de Hotelis, mais aussi à tous les professionnels qui ont la chance de fréquenter notre centre de compétences. L’idée de partager ces connaissances acquises au fil des ans est à mes yeux, car j’estime avoir bénéficié tout au long de ma carrière d’une chance incroyable, celle de côtoyer des mentors qui m’ont appris énormément.» Parmi les nombreux enseignements qu’il retire de ses premières expériences professionnelles, lorsqu’il intègre le groupe Mövenpick au sortir de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, il cite notamment les valeurs de partage, humilité et innovation. «Des notions primordiales qui ont forgé le professionnel et l’homme que je suis devenu», confie-t-il.

Innover, toujours et encore

La suite de son parcours le conduit au Canada, à Toronto, où il inaugure dans le quartier de Yorkville la première terrasse du continent nord-américain – rien que ça! «Ce que j’ai appris lors de mon année dans la capitale de l’Ontario, c’est que si un établissement ne fonctionne pas, cela ne sert à rien d’accuser la météo ou la concurrence; il faut innover, toujours et encore.»

A son retour en Suisse, il se lance dans le projet un peu fou de reprendre à Court (BE) avec son frère un hôtel-restaurant vieux de 300 ans et fraîchement rénové à la suite d’un incendie. La fratrie se lance à corps perdu dans l’aventure et transforme l’essai avec brio. Après un passage chez un spécialiste de la restauration collective, en parallèle duquel il effectue une formation de chef d’entreprise, Sylvère Mérillat retrouve le groupe Mövenpick pour qui il élabore les programmes de formation pour l’ensemble des établissements helvétiques.

Commence alors une nouvelle vie professionnelle placée sous le signe de la formation. D’abord au sein de la division gastronomie, puis à l’échelle du groupe, dont il devient le responsable de la formation, et, enfin, pour l’ensemble de la zone géographique – alors en pleine expansion – du Moyen Orient et de l’Afrique. En 1997, il part avec sa femme et ses deux enfants s’installer au Caire, d’où il supervise la formation des quelques 3500 collaborateurs répartis dans toute la région. «J’ai été actif non seulement en Egypte, mais aussi en Jordanie et au Yémen», se souvient-il.

Hotelis et Sylvère Mérillat, la combinaison gagnante

A son retour, il choisit de nouveau de voler de ses propres ailes. Fort de son expérience en termes de formation, il crée une société de consulting. Si dans un premier temps son principal client reste Mövenpick, il se diversifie rapidement en décrochant en 2002 un mandat auprès d’une entreprise alors encore toute jeune… Nespresso. «J’ai commencé par former deux cadres à Paudex (VD), et j’ai terminé avec une équipe de sept formateurs pour dispenser des formations à plus de 700 collaborateurs. Notre grande fierté est d’avoir mis au point le concept d’excellence dans les boutiques, les points de vente et le centre de contact Nespresso, lequel s’articule autour de trois axes principaux: la connexion, la confiance et la communication.» Maintenant qu’il a été nommé responsable du centre de formation de Morges, Sylvère Mérillat a transféré ses activités de conseil et de formation dans le secteur de l’hôtellerie-restauration chez Hotelis.

De nouvelles idées et de nombreuses nouveautés sont d’ores et déjà prévues au centre de formation de Morges, le plus complet pour les métiers de la restauration et de l’hôtellerie. A noter également que des ateliers dans la cuisine d’application seront combinés avec les autres cours qui bénéficieront tous d’un nouvel élan sous l’impulsion de Sylvère Mérillat.